Morteterre

 

Où sont les grands vents noirs

Qui brûlaient mon enfance ?

 

Les chevaux blancs et fous

En hordes transitoires

Qui traversaient le ciel

 

Et les loups long-hurlants

Coincés dans les gouttières ?

 

(La Terre a cessé

de respirer

Les vents d’aujourd’hui)

Ne sont que masses d’air:

La météo d’hier

Les avait annoncés...

 

La vie n’est plus la vie,

 

Je n’entends plus jamais,

Au tournant de minuit,

Le souffle de mon père

        Qui dort

Dans la chambre à côté…

_______________

Lundi 06 Mars 2017

 

guet5